Un nouvel avenant relatif à l’aménagement du temps de travail pour les transports sanitaires et terrestres a été signé

Un arrêté du gouvernement du 10 janvier dernier a étendu l’avenant n°13 du 7 septembre 2016 relatif à l’aménagement du temps de travail à l’accord professionnel de la branche « transport sanitaire et terrestre » du 12 novembre 2002.

Cet avenant a été adopté lors de la commission mixte paritaire de la branche « transport sanitaire et terrestre » le 7 septembre 2016. Il prévoit notamment des modifications relatives aux périodes d’inaction, aux permanences, à l’astreinte à domicile, au travail par cycle, aux heures supplémentaires et à la durée de travail hebdomadaire.

Cet avenant fait suite au protocole d’accord de fin de conflit conclu entre le gouvernement de Nouvelle-Calédonie et le syndicat des ambulances de Nouvelle-Calédonie le 7 avril dernier. Celui-ci prévoyait en plus d’une adaptation de l’organisation du travail aux demandes et aux contraintes du secteur, une revalorisation des tarifs d’urgences sur le Grand Nouméa de 20 à 60%.


Pour plus d’information, consulter l’avenant ici