Les missions de la CMA sont de :

  • représenter les artisans et défendre les intérêts généraux du secteur des métiers
  • soutenir le développement des entreprises artisanales
  • accompagner l’artisan dans chaque étape de sa vie professionnelle :
    création d’entreprise, développement économique, gestion, transmission d’entreprise
  • former les jeunes par l’apprentissage et améliorer les compétences
    de professionnels par la formation continue
  • promouvoir l’artisanat par le biais de salons et d’expositions.

Elle propose une offre de services qui constitue un dispositif cohérent d’information, de conseil, d’accompagnement et de formations.
La CMA travaille en étroite concertation avec les organisations professionnelles de l’artisanat et avec les différents acteurs locaux : service de l’État, Gouvernement, les trois Provinces, les communes et des acteurs sociaux-économiques variés.

Par ses actions, elle intervient à différents niveaux :

  • artisanat dans son ensemble
  • secteurs d’activité (alimentation, bâtiment, services, production)
  • entreprises

La CMA peut mener des actions collectives dans l’intérêt du secteur des métiers ou bien d’un secteur d’activité ou d’une profession (mise aux normes dans les métiers de bouche, sensibilisation à l’informatisation de l’entreprise…).
Elle peut aussi avoir des actions ciblées et personnalisées (conseils au chef d’entreprise, réalisation de diagnostic sur le lieu de travail…).

Les dates clés

  • 1979 : Création officielle de la Chambre de métiers de Nouvelle-Calédonie
  • 1984 : Le Répertoire des métiers recense les entreprises artisanales. Premier service d’appui économique aux artisans
  • 1987 : Centre de gestion des métiers
  • 1989 : Maison des métiers (aujourd’hui Maison des artisans) lieu de promotion et d’exposition
  • 1990/1993 : La CMA se délocalise dans les provinces : 3 antennes à Poindimié, à Koumac et à Koné et un relais à Lifou
  • 1993 : Centre de formation des apprentis LUCIEN MAINGUET, construit à Nouville
  • 2005 : Nouvelles appellations : La Chambre des métiers devient la Chambre de métiers et de l’artisanat
  • 2011 : Ouverture d’une quatrième antenne à La Foa
  • 2014 : Pôle Artisanal Panda construit à Panda, Dumbéa
  • 2015 : Extension du Centre de Formation de l'Artisanat terminée. Le CFA est rebaptisé "Centre de formation de l'artisanat"
  • 2016 : Ouverture de l'antenne de PANDA, sur le Pôle artisanal PANDA, commune de Dumbéa