L'informatique peut vous être, à ce titre, trés utile.

2 / Faites-vous conseiller

80 % des entreprises accompagnées régulièrement par la Chambre de métiers et de l’artisanat passent le fameux « cap des trois ans » sans encombre. La plupart de nos conseils sont gratuits. Avec sou sans rendez-vous, nos agents vous reçoivent, ou peuvent visiter votre entreprise. N’hésitez pas à demander conseil, informez-vous sur vos droits et obligations. Des professionnels tels que notaires, juristes, comptables, banquiers sont également des appuis précieux.

3 / Soignez vos relations avec votre banquier

Le démarrage de votre activité nécessite l’ouverture d’un compte bancaire professionnel. Prenez la peine de bien séparer vos dépenses professionnelles et personnelles (assurance, téléphone…).
Faites-vous expliquer le fonctionnement de ce compte et les divers services et produits que votre banque peut mettre à votre disposition (autorisation de découvert, garanties, cotation IEOM, Loi Dailly etc…)
Evaluer vos besoins de trésorerie et anticiper les, car même l’imprévu peut se planifier ! Un dialogue transparent et régulier avec votre chargé de comptes permet d’éviter le pilotage « à vue » et les situations de blocage qui peuvent mettre en péril votre activité.

4 / Ayez un suivi comptable rigoureux

Pouvoir dialoguer avec son banquier, obtenir des aides à l’investissement, bénéficier de la défiscalisation, payer ses taxes et impôts, prendre les décisions qui s’imposent : voilà à quoi sert de tenir ses comptes. La gestion est un savoir-faire essentiel qu’il vous faut acquérir. La Chambre de métiers et de l’artisanat propose divers d’outils et formations. Renseignez-vous.

5 / Maitrisez les risques

Quand investir ? A quel niveau ? Quand embaucher ? Comment choisir son local professionnel ? Autant de questions qui doivent répondre à un impératif d’équilibre entre les risques pris et les résultats attendus. Explorer les différentes pistes qui s’offrent à vous et faites-vous conseiller. N’attendez-pas d’être en difficulté ou dans l’impasse pour vous entourer.


Les informations et justificatifs que vous transmettez auprès de nos CFE vous permettent d’effectuer en un lieu unique les inscriptions suivantes :

  • Au Répertoire des métiers, pour vous attribuer un numéro Répertoire des métiers (RM) et pour tenir à jour le fichier des entreprises et des chefs d'entreprise
  • Au service du RIDET, pour vous attribuer un numéro RIDET (Répertoire d'Identification des Entreprises et des Etablissements) et pour recenser toutes les entreprises de Nouvelle-Calédonie
  • Au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS), pour inscrire les entreprises artisanales constituées en société, les commerçants-artisans et toutes entreprises déclarant une activité secondaire de nature artisanale
  • Au service de la fiscalité professionnelle, pour déterminer le montant de votre patente.
  • Inscription au RUAMM

NB : Seuls les services fiscaux sont habilités à vous renseigner sur le mode de calcul de votre patente. Ce service est votre interlocuteur fiscal et vous accueille pour vous éclairer sur vos obligations et les régimes d'imposition. Contact : 25 75 00.

Important : La patente n'est pas une autorisation d'exercer mais une taxe professionnelle.

L'inscription au Répertoire des métiers vous coûtera 8 000 F, et vous donne accès au Stage préparatoire à l’installation.

Les modifications et la radiation sont gratuites.

Il est très important, au cours de la vie de l'entreprise, d'informer le Répertoire des métiers de toute modification dans votre activité (statut juridique, changement d'adresse et de téléphone, embauche de salariés...) pour que nos services s'adaptent à vos besoins et puissent vous joindre.

De plus, votre inscription au Répertoire des métiers entraine automatiquement votre présence sur Internet, dans l'Annuaire officiel des artisans en ligne, regroupant les 11 000 entreprises artisanales de Nouvelle-Calédonie. Aussi, si les données concernant votre entreprise ne sont pas à jour, elles apparaitront de ce fait erronées sur Internet.

Activités réglementées

Certaines activités nécessitent un diplôme ou le respect de normes particulières.

+ d'infos

S’immatriculer en nom propre (Entreprises Individuelles)

Téléchargez les pièces à fournir au moment de l'inscription :

 

S'immatriculer en société

Pour les entreprises artisanales constituées en sociétés, voici les étapes en amont de l’immatriculation au Répertoire des métiers :

1 - Auprès d’un juriste

Les formalités à accomplir pour constituer une société peuvent nécessiter l’aide d’un juriste qui s’occupera pour vous de :
• Rédiger les statuts juridiques
• Récupérer les bulletins d’immatriculation
• Rassembler les pièces justificatives à fournir, en fonction de votre situation (pour le RIDET, le RCS, le RM, la patente…)
• Enregistrer les statuts auprès du service de l’enregistrement
• Procéder à la diffusion d’avis de constitution de sociétés
• Déposer l'ensemble des formalités auprès du CFE de la CMA-NC

2 - Auprès des CFE de la Chambre de métiers et de l’artisanat :

Le CFE de la CMA-NC réceptionne votre demande d’immatriculation en tant que société artisanale, transmise par vous-même ou par votre mandataire.
Le CFE se charge ensuite de toutes les transmissions aux différents services administratifs concernés : RCS, RIDET, Services fiscaux (patente) et Répertoire des métiers.

Téléchargez les pièces à fournir au moment de l'inscription :

S'immatriculer en GIE

Téléchargez les pièces à fournir au moment de l'inscription :

Cas particuliers

Personnes de nationalité étrangère:

  • carte de séjour valide
  • justificatif de domicile datant de moins de 3 mois (facture d'eau, de téléphone, d'électricité...)

Société en participation :

  • idem que pour l'entreprise individuelle pour chaque personne
  • 2 copies du contrat de société en participation dûment enregistré au service de l'enregistrement de l'Hôtel des impôts

S'inscrire au RUAMM

Téléchargez les pièces à fournir au moment de l'inscription : 

A votre disposition

Liens utiles :

Informations sur le ridet : www.isee.nc
Informations sur les normes d'hygiène : www.davar.gouv.nc
Direction des services fiscaux : www.dsf.gouv.nc
Direction des affaires économiques : www.dae.gouv.nc
Annuaire officiel des artisans : www.annuairedesartisans.nc

 La CMA-NC à vos côtés pour l’ensemble de vos démarches.

Contacts :

Centre de formalités des entreprises siège CMA-NC à Nouméa :
Ouvert du lundi au jeudi de 7h30 à 15h15 (13h00 le vendredi)
10 avenue James Cook – Nouville- BP 41 86 – 98 848 Nouméa cedex
Tél. 28 23 37
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Centres de formalités des entreprises des antennes CMA-NC :
Ouverts du lundi au jeudi de 7h30-12h / 13h-16h30 (15h30 le vendredi)
- La Foa : 46 52 86
- Koné : 47 30 14
- Koumac : 47 68 56 - ouvert uniquement le matin de 7h30 à 11h30 du lundi au jeudi et de 7h30 à 11h le vendredi)
- Poindimié : 42 74 82
- PANDA : 24 32 62 - ouvert le lundi matin du 7h30 à 12h ; du mardi au vendredi de 7h30-12h / 13h-16h30 (15h30 le vendredi)
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


ici

+ d'infos sur le RUAMM pour les artisans :

Assurance retraite

Nous vous conseillons également de prendre une assurance retraite. L’affiliation à une assurance retraite n’est pas obligatoire pour les artisans en Nouvelle-Calédonie.

Les artisans doivent donc se constituer eux-mêmes leur propre retraite :

  • soit en optant pour une assurance retraite auprès d’un cabinet d’assurances de la place,
  • soit en se constituant un patrimoine (foncier ou autre) qui permettra d’aborder leurs vieux jours avec sérénité.
  • soit si vous avez été affilié à la CAFAT en tant que salarié pendant au moins 5 ans (cumulés) en vous assurant à une assurance volontaire retraite CAFAT

Même si vous êtes jeunes et que vous démarrez votre activité, n’attendez pas pour prévoir votre retraite !

Liens utiles :
www.cafat.nc (rubrique employeurs indépendants) où vous trouverez le guide du travailleur indépendant.
www.mpl.nc


 

www.adie.org
www.initiative-nc.com

Contact : Direction du service de développement économique Tel. 28 23 37