Créé le 9/10/18
Mise à jour le 9/10/18

tremplins initiative locale 2018 01

Deux entreprises artisanales ont été récompensées cette année dans le cadre de l’édition 2018 des Tremplins de l’initiative locale.

Ce concours organisé par la SOPARIL (Pôle financement de projets de la SODIL) répondait à deux intentions :

  • Celle de distinguer la performance des entreprises ayant bénéficié du concours de la SOPARIL et de la Collectivité Provinciale, soit pour se lancer, se développer ou se structurer. Un moyen d’honorer des actions exemplaires et méritantes des entreprises îliennes sur le plan économique et social,
  • Celle d’inciter et d’encourager les entreprises du portefeuille à se structurer.

Ainsi, pour la commune d’Ouvéa, c’est la société OUVEA ELECTRICITE, située à la tribu de Banoutr, et son gérant est M. Jean
SCIENDI, qui ont été mis à l’honneur. Le trophée a été remis des mains de Monsieur Charles KAQEA, 3ème adjoint au Maire de Lifou.

Lauréate pour la commune de Lifou, la société DREHU AMBULANCE,située à la tribu de Drueulu et représentée par son gérant, Monsieur Jean-François NYIKEINE, a également été récompensée. L’artisan a reçu son prix des mains de Monsieur Eric BOUYE, représentant l’ICAP, qui a tenu à le féliciter pour ses efforts en insitant sur le secteur difficile du transport sanitaire terrestre.

A cette occasion, monsieur NYIKEINE a exprimé ses encouragements à tous ceux qui souhaitent entreprendre dans les îles Loyautés avec ces mots :

« J’encourage à la fois les entreprises existantes à se structurer et aux hommes et aux femmes qui souhaitent se lancer, de ne pas avoir peur d’entreprendre. Des structures ont été mises en place pour nous accompagner dans nos démarches(chambres consulaires, services provinciaux, structure d’accompagnement à la gestion, à la formation ou les partenaires financiers). IL faut au préalable que vous déterminiez vos objectifs, connaitre vos compétences, vos motivations et étudier votre marché.

Aux Iles Loyauté on possède l’esprit de créativité, il suffit parfois de regarder, autour de soi, ce qui pourrait-être réalisable car il reste encore beaucoup d’activité à créer.
Nous avons besoin de créer des initiatives appropriées à nos valeurs, soit innover, adapter tout en tenant compte de notre environnement culturel, naturel et humain.
Nous avons nos terres, la mer, un mode de vie social et communautaire, un environnement avantageux pour créer une entreprise à taille humaine tout en restant prudent et économique. Ce n’est pas la demande qui manque, c’est la création d’activité rentable, d’entreprises qui doivent être tenues et gérées par des
hommes et des femmes responsables et engagés.
Le secret de la réussite, chez nous, c’est de bien expliquer et convaincre nos proches de l’utilité à bien discerner notre vie en entreprise et notre vie en famille. La comptabilité d’une entreprise n’a pas d’affection contrairement à un chef de clan vis-à-vis de ses sujets ou de sa famille. C’est un passage obligé pour assurer la pérennité de notre activité ».

Bravo à ces deux artisans méritants !