Cette Newsletter est téléchargeable ici


établissements artisanaux en Nouvelle Calédonie au 1er juillet 2012.


Foire de Koumac, du 21 au 23 septembre 2012 et Foire du Pacifique, du 4 au 7 octobre à Nouméa
22ème Salon Bât Expo : du 11 au 14 octobre (Maison des Artisans – Nouville)

Semaine Santé Sécurité au Travail (DTE, CAFAT, CMA), du 16 au 18 octobre


Quelques unes de nos interventions aux côtés des institutions et des partenaires de l'artisanat.
Assemblée générale de l'Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l’Artisanat - Paris
Assemblée générale d'ADECAL
Comité d’agrément de Nouvelle Calédonie Initiative (NCI)
Comité consultatif des Prix – Gouvernement
Comité d’agrément de l’Association GRAINE
Comité des productions locales - Gouvernement
Conseil d’Administration de l’ISEE
Conseil d'Administration de CAP EMPLOI
PUD de Thio – Province Sud
Etc.
Schéma Directeur de l’artisanat : des avancées significatives
Les missions de notre Chambre consulaire s’inscrivent dans une stratégie globale de développement de l’artisanat : le Schéma Directeur de l’Artisanat 2010-2014. Ce Schéma comprend soixante-dix moyens d’action et des indicateurs qui permettent d’en évaluer la mise en œuvre quantitative et qualitative. A mi-parcours, il nous a paru essentiel de dresser un premier aperçu et de rendre compte de l’engagement des élus, permanents et formateurs, à travers un Bilan d’étape. En 2012, c’est-à-dire, à mi-mandature, les objectifs du Schéma Directeur de l’Artisanat sont réalisés à 53 %.
Aujourd’hui, ce sont 13 actions prioritaires qui ont été déterminées pour la seconde partie de la mandature :

AXE 1: REDUIRE LES CONTRAINTES DES CHEFS D'ENTREPRISE
Entreprises en difficulté : mise en place d’un dispositif d’identification anticipée et d’accompagnement

AXE 2: CONTRIBUER A OPTIMISER LES PRESTATIONS ARTISANALES
Mise en place d’un Stage Préalable à l’Installation, véritable formation pour le futur chef d’entreprise.
Offre consulaire de locaux équipés pour les artisans.

Aboutir à une réglementation sur les professions identifiées.

AXE 3: VALORISER LES ATOUTS DE L'ARTISANAT
Gestion dynamique des données du Répertoire des métiers, en partenariat avec les Services fiscaux, la CAFAT et l’ISEE
Valorisation des artisans d’art auprès du grand public et des acteurs touristiques

AXE 4: ACCOMPAGNER LES EVOLUTIONS DES METIERS
Ouverture de l’extension du Centre de formation Lucien Mainguet, et rénovation des locaux existants.

AXE 5: DEFENDRE LES STATUTS DES ACTEURS DE L’ARTISANAT
La mise en place d’un système de retraite pour les travailleurs indépendants
La mise en place d’un statut pour les conjoints d’artisans
Développement de partenariats au bénéfice des apprentis
Solutions d’hébergement et de transport pour les apprentis
Accroissement des ressources pour financer l’apprentissage
Promotion des Titres « Artisans » et « Maîtres artisans » auprès du grand public
Imprimez votre certificat en ligne !

Pour simplifier les démarches des chefs d’entreprise, objectif n°1 du Schéma Directeur de l’artisanat 2010-2014, la CMA a mis en place un tout nouvel outil sur son site Internet. En effet, plus besoin de se déplacer pour se fournir le certificat d’immatriculation ou de radiation d’une entreprise. Seuls les numéros Répertoire des Métiers (RM) ou RIDET (pour les entreprises artisanales montées en société) suffisent désormais pour imprimer de chez soi ces certificats !
En savoir plus
 
Comment se porte l’artisanat?

La note de conjoncture du 1er semestre 2012 laisse apparaitre qu’avec 12 235 établissements répertoriés au 1er juillet 2012, l’évolution de l’effectif artisanal du territoire connaît une croissance plus modérée que lors de l’année 2011 puisqu’il progresse de 0.7% seulement, contre près de 3% pour chacun des deux semestres de l’an passée. Ce ralentissement de la croissance des effectifs est un phénomène nouveau pour l’artisanat calédonien.
En savoir plus
 
Extension du Centre de Formation Lucien Mainguet : un chantier d’envergure

Avec 2500 m² de nouvelles installations, le Centre de formation de la Chambre de métiers et de l’artisanat va doubler sa surface actuelle. En effet, l’objectif est d’offrir aux apprentis des conditions de travail optimum, en proposant cinq nouveaux ateliers (bâtiment second œuvre, installateur sanitaire, froid-climatisation, installation électrique), six nouvelles classes de formation, des locaux administratifs et un snack pour les jeunes. Les ateliers existants seront quant eux agrandis et restaurés. Le montant prévu de l’opération s’élève à 645 millions de francs pour des travaux qui devraient débuter mi 2013 et se terminer au second semestre 2014.