CMA logo
pages consultées en 2014 sur annuairedesartisans.nc (mise en ligne avril)


Inauguration du Centre de Formation de l’Artisanat, le 29 avril 2015
Salon de l’artisanat d’art de la fête des mères
du 23 au 30 mai 2015
3 mois d'actions

Quelques unes de nos interventions aux côtés des institutions et des partenaires de l'artisanat.
Comité d’agrément Initiative Nouvelle-Calédonie
Comité des productions locales
Conseil d’administration de l’OCEF
Conseil d'administration de l'ISEE
Conseil d’administration de la Case de l’entreprise
Conseil d'administration de l'association MOF-NC
Assemblée régionale de l'ADIE
Réunion de Bureau d'ACTIVE
Assemblée générale de l'APP NC
Etc.
Dossiers


L’artisanat est composé de petites entreprises, qui ensemble, constituent un géant économique.
17 000 personnes oeuvrent dans l’artisanat au 1er janvier 2015 : près de 11 000 chefs d’entreprises,
5 600 salariés et 350 jeunes embauchés sous contrat d’apprentissage.
Attractivité
Les entreprises artisanales représentent 32 % du secteur marchand du territoire. Depuis 30 ans, le secteur artisanal a ainsi connu un développement continu et régulier. Preuve de son attractivité auprès des porteurs de projet, plus de 2 000 entreprises artisanales ont été créées l’an passé, soit 170 nouvelles chaque mois. Au sein du secteur marchand non agricole, 42 % des créations d’entreprises se font aujourd’hui dans l’artisanat.

Emploi salarié
En matière d’emploi, l’artisanat est également attractif. Il pèse 9 % de l’emploi du secteur privé calédonien. Le nombre de salariés du secteur des métiers a progressé de 18 % en 5 ans. Ainsi, 13 % (plus de 1 500) des entreprises artisanales étaient employeuses en 2014, avec une moyenne de 4 salariés par entreprise. Le champion de l’emploi salarié est le secteur de l’alimentation, où la part des employeurs grimpe à 28 %. En chiffres bruts, le secteur le plus contributeur à l’emploi reste le bâtiment, qui emploie la moitié des salariés de l’artisanat.

Apprentissage
Pour les jeunes, l’apprentissage constitue aussi une voie d’insertion professionnelle réussie, puisque 75% des apprentis diplômés occupent un emploi à l’issue de leur formation, obtenu le plus souvent au sein de l’entreprise formatrice.

Lisez le dossier spécial artisanat dans L’INFOMETIERS n°46. Et consultez le bilan conjoncturel 2014, ainsi que les chiffres clés de l’Artisanat au 1er janvier 2015, téléchargeables en ligne sur www.cma.nc
actus
Titres Artisan et Maitre Artisan : faites-vous connaître ! Le CFA labellisé QUALIFORMPRO

Le Centre de formation de la Chambre de métiers et de l’artisanat s'est volontairement engagé dans une démarche qualité, proposée par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, et a obtenu le label QUALIFORMPRO. Le CFA est reconnu comme répondant aux exigences en matière de gestion et de management de son activité : organisation du management optimisée, approche « client » développée, et ressources humaines professionnalisées. La démarche a par ailleurs permis, au niveau externe, de développer des partenariats avec les autres acteurs de la formation sur le territoire et de mettre en œuvre de moyens favorisant l'initiative et l'innovation.
Plus d'infos
 
Certificat électronique : votre signature en un clic ! Coopération régionale avec Wallis et Futuna

Les institutions de Wallis et Futuna ont sollicité l’expertise de la CMA-NC afin de fournir un appui à la conception du Schéma Directeur d’Accompagnement des entreprises du Fenua. La CMA-NC a donc collaboré avec ses homologues de la CCIMA, qui regroupe, chez notre voisin du Pacifique, les trois Chambres consulaires : commerce et industrie, métiers et artisanat, ainsi qu’agriculture. Le plan d’action stratégique ainsi élaboré pose le cadre de l’action de la CCIMA pour les cinq années à venir. Il s’articule autour de 3 axes : favoriser le développement des acteurs économiques de Wallis et Futuna, structurer les filières, et enfin, représenter et défendre le tissu économique. Cette action de coopération régionale a bénéficié du financement du gouvernement calédonien dans le cadre des accords particuliers.
Plus d'infos
 
Enquête sur l’apprentissage Création d’entreprise : un stage utile

Le stage préparatoire à l’installation (SPI), mis en place depuis septembre 2013, a permis à 1 259 personnes de sécuriser leur démarrage d’activité. S’adressant aux porteurs de projets, conjoints d’artisans, et nouveaux inscrits au Répertoire des métiers, le SPI se veut pédagogique, autant que dynamique et interactif. Objectifs : prendre la mesure du métier de chef d’entreprise, et informer les futurs artisans sur leurs obligations sociales, fiscales, administratives et réglementaires. Le SPI leur permet également de se doter d’outils pratiques en matière de gestion et d’organisation. 148 sessions ont déjà été organisées sur 2 jours à Nouméa, et Lifou, ainsi que dans les antennes de la CMA-NC de La Foa, Koné, Koumac et Poindimié.
Plus d'infos