Embaucher un alternant, c’est disposer d’un salarié sous contrat aidé qui n’est pas comptabilisé dans la masse salariale de l’entreprise. Il dispose d’un statut particulier et se forme tout en travaillant. Le contrat d’alternance est ouvert aux jeunes à partir de 16 ans (dérogation entre 14 et 16 ans) et sans limite d’âge.

L’employeur s’engage, outre le versement d’un salaire, à assurer à l’alternant une formation professionnelle, méthodique et complète dispensée en alternance, pour partie en entreprise et pour partie au Centre de formation de l’artisanat (CFA). Dans le cadre de son cursus, l’alternant dispose d’un référent au sein de l’entreprise qui l’accueille : le tuteur en entreprise. Dirigeant ou salarié, ce dernier est responsable de la formation de l'alternant tout au long du contrat.

L’entreprise employeuse bénéficie en contre-partie d’un accompagnement personnalisé et profite d’avantages financiers.

L’alternant s’oblige, en retour, en vue de sa formation, à travailler pour son employeur pendant la durée du contrat et à suivre la formation dispensée au CFA et en entreprise (Article Lp. 522-1 du Code du travail).

Prendre un alternant, c’est :

  • renforcer votre équipe et conforter votre compétitivité
  • employer une personne à ¾ temps, en étant exonéré des charges sociales le concernant et en bénéficiant d’aides financières
  • former un collaborateur selon vos propres techniques et valeurs, avec un accompagnement sur-mesure du CFA
  • recruter un salarié autonome et directement opérationnel, qui sera qualifié à l’issu de son cursus
  • participer à une meilleure qualification dans l’artisanat
  • contribuer à la pérennité du secteur des métiers par la transmission de vos savoir-faire